jeudi 8 février 2018

Nous avons testé pour vous... La Gore-Tex transalpine run - Par Olivier G.

Dimanche 1er septembre 2014 : c’est avec une émotion jamais ressentie auparavant que je passe la ligne d’arrivée de l’UTMB, en compagnie de Michèle qui m’a accompagné pendant ces 44h d’efforts.
Quelle aventure! Quelle leçon de vie!
Et puis, la question piège arrive, entendue des centaines de fois: “Alors Olivier, quel sera ton prochain défi?”. Elle est pleine de sous-entendus : Après cet UTMB, forcément, on ne peut s’attaquer qu’à quelque chose de plus grand, de plus extravagant. Ou tout simplement, remettre le couvert sur ce même type de course? La diagonale des fous par exemple? Cela semble tellement facile!
Rapidement, deux axes de développement m’apparaissent comme une évidence :
  • Si je continue sur des distances aussi énormes, il faut privilégier des courses à étapes. De cette manière, je peux me reposer la nuit et mieux goûter aux paysages la journée.

  • Augmenter la difficulté technique, que ce soit en rapport dénivelé/km ou chemins plus difficiles, “casse-pattes”, de manière à continuer ma progression en montagne et garder un challenge lorsque le kilométrage de la course est plus raisonnable.

Assez vite, mon attention est attirée par la Transalpine, course par équipe de deux, en étapes, à travers les Alpes, d’Allemagne en Italie, passant par l’Autriche et la Suisse.
Pendant que l’idée mûrit dans mon cerveau, il m’apparait évident que la notion de partage avec un équipier est quelque chose de nouveau et très attrayant. Encore faut-il trouver le partenaire idéal, intéressé par un tel challenge et avec qui j’ai envie de partager une semaine de course.
C’est finalement Laurent Lejeune qui marquera vraiment son intérêt pour participer à cette aventure.
Après sa déception de ne pas être tiré au sort pour l’UTMB 2017, nous avons pu nous inscrire sans aucune difficulté à la Transalpine. D’un format très différent de celui de l’UTMB, 7 étapes en lignes au lieu d’une boucle unique, certains chiffres font réfléchir et participent à une sélection « naturelle » des candidats au départ : 255km, plus de 15.000 mètres de dénivelé et un prix d’inscription s’élevant à 1.500€ par équipe… Gloups… Et encore, pour ce prix-là, vous avez droit au confort minimum : nuit en dortoir commun, bien souvent dans des gymnases…
C’est décidé, quitte à casser la tirelire, nous optons pour la formule « luxe » avec nuits en chambre d’hôtel !

lundi 4 septembre 2017

Bienvenue au club Alain!

En général :
-          Ta date de naissance : 10/03/1958

-          Ta profession : pour l'instant ...Brocanteur !

-          Ta situation personnelle : Divorcé ..

-          Ton événement le plus marquant en course à pieds : je dirai, que je vous partage le premier moment de plaisir de course à pied...car j'en ai eu des centaines. des évènements marquants...
Quand j'avais quatre ans, mes parents avaient un garage éloigné de la maison, . et j'attendais avec impatience, je guettais l'arrivée de mon père le soir, qui rentrait du travail en voiture et passait d'abord par la maison, déposait ses affaires et me prenait pour aller la garer. Je savais qu'on allait courir pour revenir à la maison... c'est là ou j'ai découvert le plaisir de la course à pied.. 




lundi 21 août 2017

Et si vous embellissiez votre terrain de jeu? 27/08/2017

Angélique partage avec vous cette initiative qui a lieu le 27 Août prochain :
Un projet participatif E411 est en cours sous le viaduc de Herman Debroux allant jusqu'à l'entrée du bois de l'adeps, le but étant de le rendre plus attrayant.
Ce dimanche, ils organisent une chasse au trésor suivi d'un lunch et des ateliers urbain
Si vous êtes intéressés : www.facebook/E411.brussels ou info@rurbansolutions.be

Bienvenue au club Elodie!


En général :
-          Ta date de naissance : 14/08/1987 (bientôt fini la vingtaine ...)

-          Ta profession : employée

-          Ta situation personnelle : en couple, et j'ai un chat (=^.^=)

-          Ton événement le plus marquant en course à pieds : chaque fois que j'arrive à ne pas me perdre.

Quelques questions :
-          Qu’est ce qui t’a convaincu de venir au Cepal ? Envie de rejoindre un club.

-          Quelle est ton expérience en course à pieds ? Depuis quand cours-tu ? seul ou en groupe ? As-tu des objectifs course à pieds en tête ? J'ai fait de l'athlé, puis j'ai fait une looooongue pause et j'ai repris la cap il y a trois ans environ.

-          Une petite anecdote sportive ( ou autre) à partager avec nous ? Je me perds très souvent en pleine course, c'est devenu l'histoire de ma vie.

-          Quels sont tes autres hobbies / passions ? Mon chat !

-          Quels sont tes rêves ? les défis que tu aimerais relever ? Gratter le ventre de mon chat sans me faire lacérer.

Enfin, le portrait chinois :
-          Si tu étais un film, tu serais … je ne regarde pratiquement que des dessins animés
-          Si tu étais un arbre, … un sapin, ça sent bon !
-          Si tu étais un dessert,… une tarte au citron meringuée, j'en reçois souvent une à mon compagnon après une bonne performance en course.
-          Si tu étais un personnage célèbre,… Marceline (Adventure Time)

samedi 29 juillet 2017

GRAND CONCOURS : faites le plus beau gatosport et remportez un magnifique cadeau!

La recette du gatosport de Jean-Marie

Ingédients
  • 300 g de farine blanche
  • 400 mL de lait 1/2 écrémé
  • 150 g de miel
  • 20 g d’abricot séché et dénoyauté
  • 20 g de figue séchée
  • 20 g de pruneau
  • 60 g de raisin sec
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à soupe d’amande en poudre.